Voici la raison pour laquelle ce hacker de 20 ans a violé Uber - Tech-Tutoriel

Breaking

Post Top Ad

Voici la raison pour laquelle ce hacker de 20 ans a violé Uber

Si nous regardons autour de nous, la menace des logiciels malveillants et des virus devient de plus en plus dangereuse chaque jour. Dans de tels cas, les solutions Antivurs appropriées deviennent notre meilleur ami.


Cependant, imaginez, que faire si le protecteur de votre ami numérique ne peut pas faire confiance? Oui, nous avons déjà vu que l'antivirus russe bien connu, Kaspersky était accusé d'avoir volé des informations privées d'utilisateurs.

Cependant, nous savons tous très bien que les start-ups technologiques dépensent des millions de dollars pour trouver des bugs dans leurs applications, mais parfois cela ne suffit pas.

Uber, la société de chauffeur privé et service de taxi qui est devenue une alternative au taxi, dispose de 200 experts en sécurité dédiés exclusivement à la recherche des bugs et des exploits mettant en danger les informations privées et de facturation de ses clients.

Ces 200 experts n'ont pas pu trouver un bug de sécurité. Ce bug permettait de voyager gratuitement avec Uber Cab partout dans le monde, sans limitations. Heureusement, Anand Prakash est un hacker honnet, un expert en sécurité qui gagne sa vie en trouvant des bugs dans des applications tierces et qui recueille des récompenses, ou bien on peut dire bug bounty aussi. Il a immédiatement prévenu Uber.

Maintenant, il s'avère qu'un garçon de 20 ans de Floride, avec l'aide d'un autre, a violé le système d'Uber l'année dernière et la compagnie lui a versé une grosse somme d'argent pour détruire les données et garder l'incident secret.

La semaine dernière, Uber, une société mondiale de technologie de transport basée à San Francisco, en Californie, a annoncé qu'une énorme fuite de données en octobre 2016 avait exposé des données personnelles de 57 millions de clients et de conducteurs. Uber a payé deux hackers 100.000 dollars en rançon pour détruire toute les informations.

Cependant, la compagnie mondiale de la technologie de transport, Uber n'a pas révélé des identités ou des informations sur les hackers ou comment le paiement a été fait.

Que s'est-il vraiment passé?

Lire Aussi: Ce Hacker A Volé 170 000 $ De Sa Banque Pour Acheter Un BMW & Un Range Rover

Aujourd'hui, deux sources inconnues proches de l'incident ont déclaré à Reuters que la société de la technologie de transport Uber a payé le hacker de Floride via la plateforme HackerOne, un service qui aide les entreprises à résoudre les vulnérabilités de leurs systèmes et récompense les hackers. Le nom de ce hacker et son assistant n'ont pas été mentionnés.

La société mondiale de la technologie de transport Uber et HackerOne connaissent la véritable identité du hacker, mais ont décidé de ne pas poursuivre la demande, étant donné que l'individu ne semblait pas représenter une menace future pour l'entreprise.

La source affirme également que l'ordinateur du hacker en question a fait l'objet d'une analyse judiciaire afin de s'assurer que toutes les données avaient été effacées et qu'un contrat de non-divulgation avait été signé pour prévenir de futurs actes illicites.

Le hacker était en possession de 57 millions de numéros de téléphone mobile et a exposé les données de 600 000 conducteurs, y compris leur numéro de permis de conduire.