Karim Baratov, un citoyen canadien né au Kazakhstan âgé de 22 ans, a plaidé coupable à des accusations de piratage au sujet de son implication dans la violation massive de données Yahoo 2014 qui a touché les trois milliards de comptes yahoo.


Lire Aussi: Les hackers de la Corée du Nord essayant de "voler des bitcoins" des travailleurs des Compagnies de Cryptage

En mars, le département de la Justice des Etats-Unis a accusé deux agents de renseignement russes (Dmitry Dokuchaev et Igor Sushchin) du Service fédéral de sécurité russe (FSB) et deux hackers (Alexsey Belan et Karim Baratov) d'avoir pénétré les serveurs de Yahoo en 2014.

Alors que Karim Baratov a été arrêté à Toronto à son domicile d'Ancaster par le service de police de Toronto en mars de cette année, Alexsey Belan et les deux agents du FSB résident actuellement en Russie, il est peu probable qu'ils soient extradés.


Lire Aussi: Top 20 Des Hackers Aux Chapeau Noir Les Plus Dangereux De Tous Les Temps

Dans la Cour de district fédéral de San Francisco, mardi, Baratov a reconnu avoir aidé les espions russes et a plaidé coupable à un total de neuf chefs d'accusation qui comprend:

●Une accusation de violation de la loi sur la fraude et les abus informatiques en volant des informations à partir d'ordinateurs protégés et en endommageant des ordinateurs protégés.
●Huit accusations de vol d'identité aggravé.

En plus de toute peine de prison, Baratov a également accepté de verser une indemnisation aux victimes de Yahoo et une amende pouvant aller jusqu'à 2 250 000 $ (à 250 000 $ par compte).

L'arrestation de Baratov est la seule dans cette enquête. Les trois autres hommes, dont deux officiers du FSB et un criminel hacker, résident actuellement en Russie, avec qui les États-Unis n'ont pas de traité d'extradition.
Partagez:

youcef ibrahim

Youcef Ibrahim est le fondateur de Tec-Tuto. Il écrit les tutoriels spécialement sur Android, iPhone, Windows, Internet, Réseaux sociaux, etc. Il aime partager ses connaissances avec les autres à travers le blog.

Laissez un Commentaire: