Des empreintes digitales partielles tirées d'une photographie partagée sur WhatsApp ont aidé à condamner 11 personnes dans une affaire liée au trafic de drogue au Pays de Galles.


La photographie, qui montre une partie d'un doigt et des comprimés d'ecstasy, n'a pas trouvé de correspondance dans les bases de données, mais a suffi pour condamner un suspect existant. La police a déclaré que c'était la première fois au Pays de Galles.
Partagez:

youcef ibrahim

Youcef Ibrahim est le fondateur de Tec-Tuto. Il écrit les tutoriels spécialement sur Android, iPhone, Windows, Internet, Réseaux sociaux, etc. Il aime partager ses connaissances avec les autres à travers le blog.

Laissez un Commentaire: