Au moins 500 000 routeurs grand public ont été touchés par des logiciels malveillants appelés VPNFilter, qui peuvent espionner les utilisateurs et lancer des cyberattaques, selon des chercheurs de la firme de renseignement informatique Talos.


Il contient également une fonctionnalité d'auto-destruction que les hackers peuvent activer à distance pour supprimer le logiciel malveillant. Les chercheurs ont également déclaré que le malware partage le code avec les cyberattaques liées à la Russie.
Partagez:

youcef ibrahim

Youcef Ibrahim est le fondateur de Tec-Tuto. Il écrit les tutoriels spécialement sur Android, iPhone, Windows, Internet, Réseaux sociaux, etc. Il aime partager ses connaissances avec les autres à travers le blog.

Laissez un Commentaire: