Facebook a poursuivi deux hommes ukrainiens qui auraient utilisé des applications de quiz pour inciter les utilisateurs à installer des extensions de navigateur malveillantes leur permettant d'extraire les données privées de ces utilisateurs en 2017 et 2018.


Ils ont exploité au moins quatre applications Web offrant des tests de "popularité", entre autres, et ont infecté 63 000 navigateurs, selon le procès. Les extensions permettent également aux hackers d'injecter des annonces dans les flux d'actualités.
Partagez:

youcef ibrahim

Youcef Ibrahim est le fondateur de Tec-Tuto. Il écrit les tutoriels spécialement sur Android, iPhone, Windows, Internet, Réseaux sociaux, etc. Il aime partager ses connaissances avec les autres à travers le blog.

Laissez un Commentaire:

0 comments so far,add yours