NEWS

Apple, Google, Microsoft et d'autres s'opposent à la proposition du Royaume-Uni d'espionner les messages cryptés

La Technologie de Cryptage est l’épine dorsale de la communication moderne et l’agence de renseignement britannique GCHQ voudrait la casser sous le nom de surveillance. L'agence a proposé que l'application de la loi soit ajoutée en tant que participant 'ghost' à chaque conversation de messagerie cryptée.

Les géants de la technologie, notamment Apple, Google, Microsoft et WhatsApp, ont exprimé leur forte opposition, selon The Verge.


Dans une lettre ouverte, la société a fait valoir qu'une telle proposition compromettrait la sécurité, menacerait le droit des utilisateurs à la vie privée et leur confiance dans le service de messagerie cryptée.
Commentaires
Aucun commentaire
Enregistrer un commentaire



    Mode Lecture :
    Taille de police
    +
    16
    -
    interligne
    +
    2
    -